Communiqués   |   Sénégal

Les menaces d’un ministre enregistrées dans une salle de rédaction au Sénégal

New York, le 9 août 2007 —Cette semaine un responsable du gouvernement sénégalais, accusé d’avoir menti sur ses diplômes, a menacé des reporters avec violence, selon des bulletins d’information et des journalistes locaux.

Le ministre des Transports, Farba Senghor, a en effet menacé mardi, à travers le combiné d’une salle de rédaction de « casser la figure » à un reporter du quotidien privé Walf Grand-Place, Pape Sambaré Ndour, après l’avoir qualifié de « bâtard », a déclaré le directeur du Walf Grand-Place, Jean Meïssa Diop. Des journalistes ont entendu le ministre sur un combiné, et l’ont enregistré. Dans cet échange, Senghor aurait prévenu Diop : « je vais vous détruire, ton journaliste et toi », selon une copie qui a ensuite été publiée dans le journal. Walf Grand-Place va porter plainte contre Senghor pour avoir proféré des menaces de violences, et transmettra ensuite l’enregistrement au Syndicat des Professionnels de l'Information et de la Communication du Sénégal, a affirmé Diop.

Des bulletins d’information et Diop ont lié ces menaces au reportage de Ndour sur le ministre, paru mardi, et intitulé « L'étrange gouvernement de Wade : Deux ministres mannequins », et qui prétendait que Senghor aurait menti dans le passé lorsqu’il affirmait avoir un diplôme d’une école d’administration en Italie. Le journal a publié une lettre de Senghor à l’attention du rédacteur le jour suivant.

« Ce n’est tout simplement pas approprié pour un ministre du gouvernement de menacer des reporters », a déclaré le directeur exécutif du CPJ, Joël Simon. « Nous espérons que le Président sénégalais Abdoulaye Wade exigera une explication pour cette conduite, et prendra les mesures nécessaires. »

Walf Grand-Place est le second média menacé cette année par un responsable du parti au pouvoir suite à un reportage contestataire. Les membres de la direction de Radio Disso FM auraient également été menacés par un candidat du parti en avril.

En mars, Diop et le reporter Faydy Dramé ont été condamnés à une peine de prison avec sursis à la  suite d’un reportage de juin 2006 à propos d’une plainte déposée par un consommateur contre un concessionnaire de voitures. Walf Grand-Place appartient au principal groupe de média indépendant Wal Fadjri.



Publié

Vous aimez cette article? Soutenez notre travail