Mali

2007

Communiqués   |   Mali

Au Mali, un politicien agresse un journaliste pour son reportage sur des élections

New York, le 31 juillet 2007—Quelques jours après avoir été attaqué et menacé par un élu parlementaire, un reporter du sud du Mali a déposé une plainte au tribunal local.

Le 23 juillet dernier, Mamadou Sinayoko, politicien local, a agressé le reporter Adama Coulibaly, animateur à la station communautaire Radio Kafo-Kan dans la ville de Bougouni, situé à 743 km au sud de Bamako. Sinayoko a frappé Coulibaly dans les côtes à coups de pied, le renversant de sa chaise, a déclaré le directeur de la Radio Kafo-Kan, Seydou Koné. Coulibaly n’a pas été gravement blessé, mais s’est plaint de douleurs après l’agression, a affirmé Koné.

31 juillet 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Mali

Au Mali, un sujet de dissertation envoie un journaliste en prison

New York, le 15 juin 2007— Le parquet de la capitale Bamako a jeté en prison un journaliste suite à un article portant sur un sujet de dissertation de lycée à propos d’un scandale imaginaire impliquant un président de la République et sa maîtresse.

Seydina Oumar Diarra, le secrétaire de rédaction du quotidien privé Info-Matin, a ainsi été interrogé pendant plus de trois heures, inculpé pour offense au chef de l’état, et écroué à la prison centrale de Bamako mercredi dernier, a déclaré Sékouba Samaké au CPJ. Le chef d’inculpation encoure une peine allant jusqu’à un an de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 600 000 francs CFA (1200 dollars américains). Le professeur de lycée a été également écroué.
15 juin 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Mali

des journalistes condamnés avec sursis pour un article critique

New York, le 12 mars 2007—Le Comité pour la Protection des Journalistes a aujourd’hui condamné les condamnations pour diffamation prononcées la semaine dernière par une cour de Bamako, à l’encontre de deux journalistes pour un article de décembre 2006, critique d’ un ministre du gouvernement.

La directrice de publication Diaby Makoro Camara et le rédacteur en chef Oumar Bouaré du mensuel privé Kabalo ont été condamnés à quatre mois avec sursis, à verser une amende de 50 000 francs CFA (100 dollars) et à publier la décision de la cour, a révélé au CPJ l’avocat de la défense Amadou Tiéoulé Diarra. Ils ont prévu de faire appel, a-t-il dit.
12 mars 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Mali

Au Mali, une radio est visée pour cause d’émissions critiques alors que la course aux élections commence

New York, le 12 mars 2007— Une station de radio privée de Markala, au centre du Mali, a reçu un avis d’expulsion des autorités la semaine dernière, après avoir diffusé des émissions critiquant le président Amadou Toumani Touré en vue des élections du mois prochain.

Radio Jamakan, était jusqu’alors logée dans le complexe détenu par l’Office du Niger (ON), une agence gouvernementale qui dirige des projets d’irrigation. La radio a reçu l’ordre de « rendre les lieux d’ici le 31 mars » d’après le quotidien privé Les Echos dans la capitale Bamako. Selon des journalistes de la région qui se sont confiés au CPJ, cette action était liée aux émissions du 3 et 4 mars qui portaient sur une conférence du parti politique FDR, le principal groupe d’opposition qui conteste la candidature pour un second mandat de Touré lors des élections présidentielles du 29 avril prochain.
12 mars 2007 12h00 ET
2012 »