Somalie

2010

Rapports   |   Cameroun, Rwanda, Somalie

Pakistan, Irak, Mexique...Les nations les plus meurtrière au monde pour la presse en 2010

Au moins 42 journalistes ont été tués en 2010, du fait de l'émergence de deux tendances, notamment les attentats-suicides et les manifestations de rue violentes qui ont causé la hausse inhabituelle de la proportion de décès. Aussi, le nombre de journalistes en ligne est-il de plus en plus considérable dans le bilan des victimes, selon un rapport spécial du CPJ.

Un attentat suicide en décembre au district tribal de Mohmand a couté la vie à deux journalistes. (Reuters/Umar Qayyum)
15 décembre 2010 0h05 ET

Rapports   |   Somalie

Les meurtres non élucidés de journalistes: Indice de l’impunité du CPJ en 2010

Mukhtar Mohamed Hirabe, assassiné le 8 juin 2009 à Mogadiscio en Somalie. (NUSOJ)New York, le 19 avril 2010—La violence meurtrière, impunie contre la presse s’est accrue aux Philippines et en Somalie, selon un nouvel Indice de l’impunité du Comité pour la protection des journalistes (CPJ) dans son l’indice représente une liste des pays où les journalistes sont tués régulièrement en raison de leur travail et où les gouvernements n’élucident pas de tels crimes. L'impunité des meurtres de journalistes s’est également accrue de manière significative en Russie et au Mexique, deux pays où la violence contre les médias presse s’est installé depuis longtemps.

20 avril 2010 0h05 ET

Attaques contre la presse   |   Somalie

Attaques contre la presse en 2009: Somalie

Principaux développements
• Al-Shabaab terrorise les médias par la violence, les menaces, la censure.
• De nombreux journalistes locaux fuient en exil, laissant un vide dans la couverture médiatique
Statistique clé
6: Journalistes tués en rapport direct avec leur travail en 2009.

16 février 2010 0h38 ET
« 2009 | 2011 »