Attaques contre la presse

Attaques contre la presse

Les journalistes se heurtent à la montée en puissance des extrémistes européens

Par Jean-Paul Marthoz

Des supporters du parti d'extrême droite Aube dorée brandissent des fusées éclairantes pour célébrer les résultats du scrutin à Thessaloniki, Grèce, le 6 mai 2012. (Reuters/Grigoris Siamidis)

Athènes, le 6 mai 2012. Les journalistes présents lors de la conférence de presse le soir de l’élection triomphale d’Aube dorée reçoivent l’ordre de se lever quand le dirigeant du groupe, Nikos Michaloliakos, entre dans la salle. « Debout ! Debout ! Faites preuve de respect ! », aboie le maître de cérémonies, un dur à cuire agité, habillé tout de noir et chauve. On demande aux journalistes qui refusent d’obtempérer de quitter la salle.

27 avril 2015 11h00 ET

Aussi disponible en
English, Português, Español

Attaques contre la presse

Diffuser le meurtre : les militants utilisent les médias à des fins sanglantes

Par Joel Simon et Samantha Libby

Un militant utilise un téléphone portable pour filmer combattants de l'EILL qui participant à un défilé militaire dans les rues de la province de Raqqa de la Syrie le 30 Juin, 2014. (Reuters / Stringer)

Le meurtre du journaliste James Foley, le 19 août 2104, a été annoncé non pas dans les médias, mais sur Twitter. Les organes de presse se sont vus confrontés aux questions déchirantes de savoir comment parler de l’assassinat et quelles parties de la vidéo montrer. Si un groupe ou un individu commet un acte de violence et qu’il le filme, comment les organes de presse traditionnels peuvent-ils couvrir cet acte sans en amplifier l’aspect propagandiste ?

27 avril 2015 11h00 ET

Aussi disponible en
English, Español, Português, العربية

Attaques contre la presse

Des lois désuètes sur le secret musèlent la presse en Afrique du Sud

Par Ferial Haffajee

Une femme participant à la campagne Right2Know (« droit de savoir ») manifeste avec son enfant contre le projet de loi sur les informations relatives à l'État, qui permettrait de poursuivre en justice les informateurs, les défenseurs publics et les journalistes qui divulguent la corruption, à Cape Town le 25 avril 2013. (AP/Schalk van Zuydam)

Libéré après avoir passé 27 ans dans les prisons du gouvernement de l’apartheid en Afrique du Sud, Nelson Mandela haranguait régulièrement les médias. Il appelait individuellement des journalistes lorsqu’il aimait ou n’aimait pas ce qu’ils avaient écrit ou lorsqu’il cherchait à appuyer tel ou tel lobby politique.

27 avril 2015 11h00 ET

Aussi disponible en
English

Attaques contre la presse

Agir en solitaire : plus de journalistes indépendants signifie moins de soutien, plus de danger

Par Robert Mahoney

Une journaliste se exécute avec un combattant rebelle tout en évitant les tireurs embusqués près d'Alep, en Syrie, le 10 octobre, 2014. (Reuters / Jalal Al-Mamo)

Matthieu Aikins ne se baladerait pas de nouveau en Afghanistan comme il l’a fait il y a six ans.

27 avril 2015 11h00 ET

Aussi disponible en
English, Português, Español, العربية, Русский, Türkçe

Attaques contre la presse

Sur fond d'épidémie du virus Ébola, les gouvernements d'Afrique de l'ouest cherchent à isoler les médias

Par Sue Valentine

Un homme passe devant un tableau de recensement des décès et des cas connus de virus Ébola au centre d'intervention d'urgence de la Western Area à Freetown, Sierra Leone, le 16 décembre 2014. (Reuters/Baz Ratner)

Le premier samedi du mois de novembre 2014, quand le présentateur David Tam Baryoh a allumé son micro à l’occasion de son émission hebdomadaire « Monologue », sur Citizen FM, la station de radio indépendante qu’il possède à Freetown, Sierra Leone, il n'avait aucune idée que sa critique de la gestion du virus Ébola par son gouvernement lui vaudrait de passer 11 jours en prison.

27 avril 2015 11h00 ET

Aussi disponible en
English

Attaques contre la presse

Les 10 pays qui exercent la censure la plus forte

L'Érythrée et la Corée du Nord sont respectivement le premier et le deuxième pays qui exercent la censure la plus forte au monde, selon une liste dressée par le Comité de protection des journalistes énumérant les 10 pays où la presse est la plus limitée. La liste est basée sur des recherches consacrées à l'utilisation de tactiques allant de l'emprisonnement et de lois répressives au harcèlement des journalistes et aux restrictions d'accès à Internet.

21 avril 2015 10h00 ET

Aussi disponible en
English, Português, Español, العربية, Русский

Attaques contre la presse

Attaques contre la presse en 2013

Les rapports de première ligne et les essais analytiques par les experts du CPJ portent sur un éventail de sujets d'importance cruciale pour les journalistes. Les gouvernements stockent des données transactionnelles et le contenu des communications des journalistes. Les médias sont influencés par l'argent des annonceurs. En Syrie, les journalistes sont déterminés à distribuer les nouvelles au milieu du chaos d'un conflit. Au Vietnam, le gouvernement tente farouchement de placer l'Internet sous contrôle. Et à l'échelle mondiale, l'élimination des témoins est devenue une méthode trop facile d'entraver justice lorsque les journalistes sont assassinés.
12 février 2014 1h59 ET

Attaques contre la presse   |   Zimbabwe

Attaques contre la presse en 2013: Zimbabwe

Bien que les élections générales en juillet se soient déroulées dans une atmosphère beaucoup plus calme que celle des élections de 2008, le paysage des médias d’information est toujours dominé par les médias d'État. Les journalistes et les défenseurs des droits humains ont été fréquemment la cible d'agressions et de brèves détentions. L'élection a consacré la mainmise de Robert Mugabe, âgé de 89, sur le pouvoir. Son parti a remporté deux tiers des sièges au parlement : une porte ouverte à d’éventuelles modifications de la constitution récemment adoptée du pays. Aucun journaliste n’était en détention au moment des élections, mais une mission d'observation des éditeurs d'Afrique australe n’a pas obtenu d'accréditation pour couvrir le vote. Les autorités ont maintenu un contrôle sévère sur les stations de radio qui constituent le principal moyen de communication pour les Zimbabwéens, dont la plupart vivent dans les zones rurales. Bien que deux stations de radio urbaines commerciales aient été autorisées au milieu de l’année 2012, les stations de radio communautaires n’ont pas été autorisées à émettre, et les appels lancés en faveur de l'octroi de licences supplémentaires pour la création d’autres radios commerciales sont restés sans suite. Malgré les nouvelles dispositions constitutionnelles qui garantissent la liberté d’expression des médias et les libertés civiles, les lois répressives telles que la Loi sur la sécurité de l'information et la protection de la vie privée, la Loi sur l'ordre et la sécurité public, et la Loi sur le droit pénal (codification et réforme), demeurent en vigueur.

12 février 2014 1h57 ET

Attaques contre la presse   |   Zambie

Attaques contre la presse en 2013: Zambie

Les promesses de création d’un environnement médiatique libre par le Front patriotique, qui a remporté les élections en 2011, (après une campagne au cours laquelle le parti avait promis une plus grande liberté pour les médias audiovisuels ainsi qu’une loi favorisant l'accès à l'information) n’étaient toujours pas tenues fin 2013. Les journalistes ont opéré avec prudence, de peur de s’attirer le courroux des autorités, et les membres du personnel de publications publiques, risquaient la retraite anticipée ou le redéploiement à des postes bureaucratiques, pour n’avoir pas suivi la ligne du parti. En 2013, au moins cinq journalistes se sont attirés des accusations pénales. Tous avaient fait des reportages critiquant le gouvernement.

12 février 2014 1h56 ET
En savoir plus Attaques contre la presse »